Le secteur aéronautique en Corée du Sud

 

Les premières activités aéronautiques coréennes remontent aux années 1970 avec la volonté d'indépendance militaire initiée par le Général PARK Chung-Hee (au pouvoir de 1961 à 1979). Elles ont tout d'abord concerné la maintenance par KOREAN AIR des appareils militaires américains et coréens.

Ensuite, la production sous licence, dans un premier temps, d'hélicoptères militaires américains (MD 500, UH-60) puis, dans un second temps, d'avions de chasse américains (F-5, F-16) a permis la naissance et le développement de l'industrie aéronautique coréenne. Parallèlement à ces activités de production sous licence, les entreprises coréennes ont remporté des contrats civils internationaux de sous-traitance de pièces aéronautiques des constructeurs américains (BOEING, Mc DONNELL DOUGLAS) et européens (AIRBUS), principalement du fuselage et des ailes. Enfin, le lancement en 1990 des grands programmes militaires aéronautiques (KTX-1 et KTX-2) a permis au pays de développer pour la première fois un avion dans sa totalité (conception, design, tests, production et exportation).

Aujourd'hui, cette industrie est à une période décisive de son évolution.

L'industrie aéronautique et spatiale coréenne a connu une concentration nécessaire et bénéfique, avec la naissance de la KOREA AEROSPACE INDUSTRIES suite à la fusion des activités aéronautiques de trois des quatre acteurs majeurs du secteur (DAEWOO, HYUNDAI et SAMSUNG; KOREAN AIR n'ayant pas souhaité rejoindre cette entreprise). Le premier programme de développement d'un appareil de conception coréenne (KTX-1 / KT-1) est arrivé à son terme et recueille ses premiers fruits, par les premières ventes à l'exportation (Indonésie). Le second appareil de conception coréenne (KTX-2 / T-50) est aussi dans sa phase finale de réalisation.

Les programmes aéronautiques militaires en cours d'attribution (FX, AHX, EX...) permettront de dynamiser l'industrie aéronautique coréenne, par le biais d'offsets très importants (entre 30 et 70 % des budgets militaires de ces programmes, évalués à plus de 10 MdUSD).

L'objectif affiché de la Corée du Sud est de devenir la dixième puissance aéronautique en 2010. Elle compte pour cela sur deux acteurs majeurs, KOREA AEROSPACE INDUSTRIES et KOREAN AIR.

Nombre de Pages : 53 
Date de Rédaction : 06/12/2001 
PEE émetteur : SEOUL 
Prix : 2951.81 FRF / 450.00  

 

SOMMAIRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Table DREE, Séoul